La réponse parfaite de la ville de Melbourne à « cette fake » news sur une plage qui bannirait le porc

0
38

AUSTRALIE – Une « fake news » a affolé les réseaux sociaux en Australie ces derniers jours. Le 26 janvier, jour de la Fête nationale, une photo d’un mystérieux panneau a fait son apparition sur Twitter, listant les interdictions sur une plage de Melbourne.

Parmi elles: l’interdiction de consommer des produits à base de porc et de porter un bikini. Sauf que cette pancarte est fausse.

Sur son compte Twitter, la ville de 4,4 millions d’habitants a indiqué qu’elle n’était pas à l’origine de ce panneau, qu’elle n’approuve pas. Mais surtout, la ville ne possède tout simplement pas de plages dans ses limites…

« Merci d’avoir porté cela à notre attention. Ce n’est pas un panneau de la ville de Melbourne et nous ne l’approuvons pas. Pour information, nous n’avons pas de plages dans notre municipalité. »

Relevée par Le Monde, cette « fake news » aurait été relayée par plusieurs comptes Twitter d’extrême-droite australiens.

Elle est aussi présente sur le fil de discussion « The Donald » sur Reddit, où échangent entre eux les supporters « non politiquement corrects » du président américain.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Trump annonce les vainqueurs de ses « Fake news awards », Internet crie… à la « fake news »

Facebook annonce une mesure pour lutter contre les « fake news »

Elle nous explique les 3 niveaux de « fake news » et les limites d’une loi

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here