Le bateau de Pierre Agnès, PDG de Quiksilver, retrouvé échoué dans les Landes, des recherches en cours

0
20

FAITS-DIVERS – Ce mardi 30 janvier, l’embarcation de Pierre Agnès, patron de la marque Quiksilver a été retrouvée échouée sur la plage de Boîteux, à Hossegor dans les Landes. Des recherches ont été lancées pour retrouver le directeur du groupe qui se trouvait à son bord.

Dans un communiqué, la préfecture des Landes a indiqué que Pierre Agnès avait pris la mer aux alentours de 7h30 ce mardi sur le port de Capbreton, à bord du « Mascaret III ». L’embarcation a ensuite été retrouvée retournée sur la plage de Boîteux.

Après avoir retourné le bateau, les secours ont constaté qu’il était vide et ont lancé une opération pour « suspicion d’homme à la mer ». Les secours n’étaient pas en mesure de dire si le PDG se trouvait seul à bord ou non.

Deux vedettes et trois hélicoptères ont été mobilisés pour survoler la zone, sous la direction du CROSS Etel, qui coordonne les opérations de suavetage du Finistère à la frontière espagnole. Des patrouilles terrestres côtières ont aussi été mobilisées, selon la Préfecture maritime de l’Atlantique.

Selon Sud-Ouest, Pierre Agnès aurait contacté la Capitainerie alors qu’il se trouvait déjà en mer pour signaler qu’il reportait son retour au port à cause du brouillard. La préfecture a quant à elle fait le point sur les conditions météorologiques dans la zone de recherche: la mer y est agitée, mais avec un vent faible et une visibilité de 2 kilomètres.

30 ans de carrière chez Quiksilver

Pierre Agnès a débuté il y a près de 30 ans sa carrière chez Quiksilver dont il a notamment dirigé le design pour ses marques, tout en restant basé au siège européen de Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le groupe américain avait été durement ébranlé financièrement par une désastreuse opération d’achat-revente des skis Rossignol (en 2005 puis en 2008), et son titre avait chuté de plus de 40% en une seule journée à Wall Street en juin 2014.

Début janvier, Boardriders, la maison mère américaine des marques Quiksilver et Roxy, a annoncé qu’elle s’apprêtait à racheter son concurrent australien Billabong, fusionnant ainsi deux grands noms de vêtements de sports de glisse. Réunies, ces deux entreprises bien implantées dans le monde du surf, du ski et du skate comptent 630 magasins dans 28 pays, 7000 entreprises clientes dans 110 pays et des sites en ligne dans 35 pays. Boardriders est sous le contrôle du fonds d’investissement Oaktree qui possède déjà 19% de Billabong.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Quiksilver se déclare en faillite (mais ne va pas forcément disparaître)

Un Australien coiffe Le Cléac’h et Thomson à l’arrivée (virtuelle) du Vendée Globe

Quand avez-vous vu un élan sauvage pour la dernière fois?

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here