Voici comment votre hypersensibilité a de l’impact sur votre couple

0
41

Voici comment votre hypersensibilité a de l'impact sur votre couple.

Si « l’hypersensibilité n’est ni une honte ni une gloire » comme l’affirme Christophe André, elle représente néanmoins « une dimension particulière dont il est nécessaire de tenir compte ». D’autant qu’elle influence nettement la relation amoureuse, la rendant à la fois plus complexe, plus stimulante, plus riche, c’est vrai, mais aussi plus ardue ou plus déconcertante.

Inconnue encore il y a quelques années, l’hypersensibilité est désormais à l’honneur. On parle même plutôt de « sensibilité élevée », cette dernière formulation étant d’ailleurs plus juste. De quoi s’agit-il? Une formidable empathie; une étonnante capacité de perception y compris des détails les plus subtils; des émotions très intenses; une très grande exigence; une impression d’être en décalage, de ne pas trouver sa place, de ne pas être à la hauteur; un souvenir, un film ou une musique provoquent des larmes, etc. Fatigue et saturation sont inévitablement au rendez-vous, pour ces personnes à fleur de peau qui vivent tout sans filtre, d’où un fréquent besoin de repli et de repos.

Les personnes ultra-sensibles se sentent donc facilement à vif ou à cran, irritables sans raison apparente, vite découragées, différentes des autres, incomprises, « inadaptées » dans un monde violent, dur et cynique, alors qu’en même temps elles font preuve d’une grande intuition, d’une forme de sixième sens et de merveilleuses capacités créatives.

Pour autant, l’ultrasensibilité n’est pas un handicap dans la relation amoureuse, loin de là. Au contraire, elle peut même devenir un atout, un vecteur de développement, un moteur de désir et d’accomplissement, car les grands sensibles sont avant tout de grands sentimentaux, inventifs, idéalistes et généreux.

En effet, l’authenticité, la délicatesse, la subtilité amènent naturellement les hypersensibles à souhaiter créer des relations durables. Dans le cas d’une nouvelle rencontre, malgré l’embrasement, ils sauront prendre le temps de vraiment faire connaissance avec l’autre. De même, après l’effusion des premiers temps, ils ne s’attarderont pas sur des critères uniquement physiques, matériels, extérieurs et superficiels. Avant tout autre chose, la qualité de leur vie intérieure sera propice au développement d’une relation sincère et profonde. Voilà la force paradoxale des hypersensibles : évoluer en finesse dans une démarche en profondeur, balançant entre exaltation et prise de recul.

Ainsi, une sensibilité très développée vient colorer, orienter et complexifier la relation amoureuse. Comment vivre au mieux une relation amoureuse tout en respectant sa grande sensibilité. Voilà la question que se posent les hypersensibles… chacun apprenant à y répondre progressivement et à sa façon, car chaque ultrasensible est unique.

Dans la littérature, de nombreux écrivains ont présenté des personnages très sensibles, vibrants, troublés et troublants, aimant généreusement, de façon passionnée. Que ce soit Shakespeare, Marie-Madeleine de La Fayette, Marivaux, Jane Austen, ou Tolstoï, Dostoïevski, Tchekhov, tous les romantiques allemands, anglais, italiens, français… Ces artistes ont dépeint l’amour avec les traits du cœur sensible, cœur fragile par excellence. Les cinéastes d’hier et d’aujourd’hui ne font pas exception. Amour et sensibilité vont de pair.

Aussi pour une personne très sensible, mieux aimer repose sur plusieurs accomplissements. Par exemple, il semble préférable de choisir un partenaire amoureux qui accueille et accepte cette grande sensibilité, mais aussi, déjà, il est nécessaire de bien vivre soi-même avec son ultrasensibilité, d’apprendre à la connaître, d’en être fier et – même – de la développer, en renforçant ses dons, notamment sa créativité.

Pour beaucoup, la prise en compte de leur sensibilité élevée a changé leur vision de la relation amoureuse autant que leur regard sur eux-mêmes. La compréhension de leur hypersensibilité leur permet de se rassurer beaucoup plus facilement, de choisir un(e) partenaire capable de les comprendre, de s’épanouir en connaissance de cause (en pleine conscience, dit-on aujourd’hui), et de bien vivre leur sensibilité autant que leur amour.

Bien sûr, cela demande de s’y employer, de donner de soi, mais lorsqu’il s’agit de sentiments, d’humanité et de sensibilité, qui pourrait prétendre que l’harmonie est à un clic de souris? L’amour mérite bien qu’on lui consacre un peu de temps!

Saverio Tomasella – Attention cœurs fragiles – Ed. Eyrolles

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

« Je suis hypersensible et mon quotidien est différent du vôtre »

13 points à ne pas oublier quand on aime un(e) hypersensible

11 idées reçues sur les hypersensibles

Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C’est La Vie, cliquez ici

Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C’est La Vie

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here