Quand Laurent Wauquiez faisait « l’ajusteur-monteur » de ses propres citations

0
73

POLITIQUE – « Sur 12 heures de cours, on a 3 minutes polémiques ». Ce mardi 20 février, le porte-parole des Républicains, Gilles Platret, qui a fustigé lundi le journalisme « niveau CAP d’ajusteur-monteur » de Quotidien, s’est expliqué, en assurant qu’il s’en prenait aux méthodes des journalistes de TMC et en se défendant de « tout mépris ».

Une défense qu’il avait expérimentée la veille sur Twitter. « Je maintiens que la bande sonore de Laurent Wauquiez a été coupée, triturée, caviardée et recollée », a-t-il tweeté.

Pourtant, il y a un mois, c’est Laurent Wauquiez qui était épinglé par la presse pour avoir -pour reprendre les termes de Gilles Platret- « caviardé » ses propres propos, après son passage chez Jean-Jacques Bourdin.

Alors qu’il avait été contredit sur le regroupement familial par le journaliste (chiffres à l’appui), le compte Twitter de Wauquiez avait publié un résumé de cet entretien. Mais les remarques pertinentes de Jean-Jacques Bourdin ainsi que « le moment où Wauquiez dit ne pas avoir parlé de ‘regroupement familial’ alors qu’il vient juste de le faire » ont été savamment coupés au montage, censurés pour ainsi dire, comme l’avait remarqué sur Twitter le journaliste Sylvain Chazot. Le résumé dans la vidéo en tête d’article.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Wauquiez à nouveau sous le feu des critiques

« Quotidien » dévoile de nouveaux enregistrements de Wauquiez

La riposte de LR face à la polémique a des airs de Penelope Gate

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here